éditeurs affiliation catégorie

Affiliation : catégoriser les éditeurs pour mieux les appréhender

Victor Meziane Annonceurs Leave a Comment

Temps de lecture : 4 minutes
Public : annonceurs // Difficulté : moyen.

Le marché de l’affiliation est en constant essor et connaît régulièrement des transformations. Il a vu apparaître au fil des années de nombreux éditeurs proposant des mécaniques publicitaires de toutes sortes. Afin de s’y retrouver dans ces propositions très différentes, servant toutes à poser un pavé sur le – parfois long – chemin de la conversion, les professionnels du secteur ont dû procéder à des regroupements pour comprendre rapidement qui faisait quoi : on parle de catégorisation des éditeurs.

Plutôt simple au départ, la catégorisation relevait du bon sens, les différentes activités proposées via l’affiliation étant clairement définies. Des années plus tard, le réseau de partenaires et les pratiques se sont étoffés, ouvrant le marché de nouveaux standards.
Désireux de conserver une vision en faveur du client final, Effiliation recommande un pilotage qui prend en compte les spécificités de chacun des partenaires. A titre d’exemple, nous pensons qu’un internaute qui constitue une cagnotte pour une épargne à destination d’un membre sa famille n’a pas le même objectif que celui qui passera par un site de cashback standard afin d’optimiser ses futurs achats. Le modèle économique est pourtant sensiblement le même pour l’annonceur. Au même titre qu’un dispositif de branding diffère du retargeting, puisque le premier est en tout début de chaîne, quand le second cherchera à convertir, bien que les deux puissent exploiter les mêmes espaces et se rémunérer de la même manière.

Les différentes catégories d’affiliés

Alors chez Effiliation, nous avons décidé de procéder à un reclassement des acteurs avec lesquels nous travaillons, dans l’objectif de piloter plus précisément l’activité et répondre aux besoins à la fois de nos clients et de leurs clients.
Quelques exemples notables sur la différenciation des acteurs :

Régies et programmatique / Network

Ce terme assez fourre-tout fait références à des acteurs qui achètent leur espaces média sur différents sites via des process d’automatisation (dsp, api permettant de transformer un mot en lien tracké, espaces natifs ou display, pop under, etc.). Via un système d’enchères en temps réel, c’est un bon moyen d’atteindre des espaces publicitaires sur des sites médias de référence. Certains acteurs pourront vous proposer du targeting (prospection pure) ou du retargeting.

Sub-network

Ces réseaux mettent à disposition des sites éditeurs des outils technologiques pour monétiser des liens sortant de façon automatique. Cela permet de toucher des sites qui ne connaissent pas ou ne veulent pas travailler via une plateforme d’affiliation.

Guides d’achats et comparateurs de prix

Les guides d’achat mêlent éditorial et comparatifs de prix chez différents marchands, les comparateurs de prix servant à proposer une liste de marchands la plus exhaustive possible et les prix proposés par ces derniers sur un produit donné. De par leur contenu et leur ligne éditoriale, ils ont un rôle d’inspiration dans le choix d’un (ou des) produit(s).

Influenceurs et portails thématiques

On a tendance à confondre les deux typologies lorsqu’on parle de contenu éditorial, et longtemps l’appellation pour ces différents acteurs se cantonnait à « site de contenu ». Un influenceur (ou blogueur) parle en son nom propre à une communauté qui le suit spécifiquement pour cela. Ces communautés sont considérées comme les plus fidèles et engagées qui réagissent beaucoup aux posts sur les réseaux sociaux. Il existe même des régies spécialistes de l’influence, comme notamment BrandYouLike. Certains influenceurs n’ont pas de blog à proprement parlé et diffusent uniquement sur les réseaux sociaux. Un portail est un webzine, avec une ligne éditoriale définie, un ton plus « journalistique » avec de la production de contenu cadencée et des investissements d’acquisition de trafic. Si la cible peut être la même, la façon de l’atteindre diffère.

Les bons de réduction et les deals

Les deux sont d’importants relais promotionnels, mais les sites spécialistes des deals n’imposent pas la création d’un code et peuvent relayer des réductions directes sur site, des ventes privées, des déstockages, souvent via une logique de prix barrés.

Cashback et reward

Les premiers servent à constituer une cagnotte que le membre du site pourra utiliser pour ses futurs achats. Les acteurs de reward ont une vocation d’envoi de cadeaux, de constitution de livret d’épargne familial ou de permettre un versement associatif. Donc deux objectifs différents pour l’internaute réalisant l’achat, le cashback étant plus promotionnel, alors que le reward ne donnera pas d’avantages financiers directs.

Emailing

Un emailer exploite une base d’adresses email d’internautes volontairement inscrits via différents sites, de contenu, de promo etc… L’emailer pourra faire des shoots qui auront pour objectifs de générer du trafic, des ventes ou des leads.

Wishlist et cagnottes

Les acteurs de wishlist centralisent une liste de produits en vue d’un évènement (liste de mariage ou de naissance principalement), produits que les internautes pourront acheter pour leurs proches sur un site annonceur. Une cagnotte sera reversée au membre concerné, qui fera ses achats où il le souhaite, sur le web ou en magasin.

Social Ads

Les réseaux sociaux, Facebook notamment, sont un très bon moyen d’obtenir un ciblage fin sur un média à très forte audience. Grâce aux possibilités offertes par ce média, et des dispositifs à la performance il est possible de piloter cette activité avec une vision ROIste, tout en payant généralement au CPC.

Keyword

Si certains moteurs de recherche ne sont pas travaillés en interne, comme c’est parfois le cas de Bing ou Yahoo, il est possible de passer via l’affiliation ! En effet, nos partenaires réalisent leurs achats au CPC et facturent le client au CPA, solution exempte donc de tout risque de rentabilité pour l’annonceur.

En tant qu’annonceur, vous pourrez avoir des difficultés pour vous y retrouver dans ce jargon et ces notions propres pour certaines aux campagnes d’acquisition. Mais rassurez-vous, les équipes Effliation se feront un plaisir de dégrossir ces sujets et d’apporter les recommandations les plus adéquates pour des opérations bien ciblées et répondants à vos divers objectifs !

Victor Meziane est Account Manager, expert de l’affiliation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *